Notre rôle

Le Groupe offre un million d'heures de bénévolat. En Belgique aussi?

Dès 2020, chaque collaborateur aura l'occasion d'effectuer, durant ses heures de travail, une demi-journée de bénévolat en faveur d'une association. Au total, le Groupe offrira un million d'heures dans le monde. Un objectif ambitieux auquel la Belgique participera via son programme #ourjob2, pionnier en la matière. Explications de Sandra Wilikens, Chief HR Officer.

Un million d'heures en faveur de la société: il y a de quoi être fiers! Sandra Wilikens
Chief HR Officer

Sandra Wilikens, pour quelle raison le Groupe a-t-il décidé de lancer cette action?
"En tant qu'institution financière de premier plan, BNP Paribas veut avoir un impact positif sur la société. Avec l'initiative '1MillionHours2Help' (1MH2H), le Groupe veut offrir à chaque collaborateur la possibilité de mettre son temps, son intelligence et son énergie à la disposition d'associations oeuvrant pour un monde plus inclusif et plus respectueux de l'environnement. Cette initiative s'inscrit dans une démarche de solidarité qui cadre parfaitement avec la stratégie High 5 for 2025 de la banque, mais aussi avec notre programme #ourjob2 lancé dès 2017. Concrètement, BNP Paribas Fortis financera une demi-journée de bénévolat par collaborateur par an et participera ainsi à l'objectif du Groupe."

Comment cela sera-t-il organisé en pratique?
"Nous voulons que cela reste le plus simple possible. Il suffira de se rendre dans le module 'My Absences' et de sélectionner '1MillionHours2Help' pour le demi-jour concerné. Il s'agit donc d'un nouveau type de présence possible, au même titre que 'mission' ou 'télétravail'. Il faudra aussi préciser dans le champ 'commentaires' le nom de l'association ou de l'activité choisie dans le catalogue #ourjob2. Les actions qui entreront dans le cadre de 1MH2H y seront clairement identifiées. Il sera aussi possible de vous investir dans une association qui vous tient personnellement à cœur. De la même manière, des heures de bénévolat offertes à microStart, l'organisme de microcrédit, ou dans le cadre du réseau d'entreprises Be.Face entrent parfaitement en compte."

#ourjob2 permettait déjà de s'investir pendant les heures de travail. Qu'est-ce qui change, au fond?
"C'est vrai, #ourjob2 est pionnier dans ce domaine. Et il sera toujours possible de s'investir pour une bonne cause plus d'une demi-journée par an dans notre banque, avec l'accord du responsable hiérarchique. Mais avec cette initiative, le Groupe délivre un message fort, y compris aux people managers plus réticents: mettre notre temps, nos talents et nos compétences au service d'associations fait partie de notre job!"  

Les collaborateurs pourront-ils profiter de cette initiative en équipe?

"Absolument. Nous continuons à encourager les Solidarity Team Buildings au sein de la banque. C'est une merveilleuse façon de renforcer les liens dans une équipe. Nous invitons les managers à envisager cette solution plutôt qu'un team building traditionnel. L'équipe CSR se tient à leur disposition pour les aider à organiser un événement sur-mesure."

Les membres de l'ExCo comptent-ils eux aussi profiter de cette offre?  
"Nous avons bien entendu l'intention de participer à 1MH2H. Nous réfléchissons encore à la meilleure formule. Au sein de l'ExCo, nous sommes convaincus de la pertinence et de l'importance de ce projet. Nous sommes fiers d'y participer."

Que diriez-vous à un collaborateur qui hésite encore?
"Je trouve personnellement que c'est une opportunité fantastique. Nous espérons vraiment que les collaborateurs se montreront enthousiastes et s'empareront de cette initiative. Nous invitons chacun à en parler autour de lui ou sur les réseaux sociaux. Il y a de quoi être fiers de ce que nous voulons accomplir, ensemble."  

Lisez aussi l’annonce du Groupe BNP Paribas au sujet de l’action '1MillionHours2Help'.
Contact

Commentaire(s)

    Poster un commentaire

    En tant que collaborateur de BNP Paribas Fortis, vous avez le droit d'exprimer librement votre opinion sur le sujet. Nous demandons à tous les participants d'ajouter leur nom à leur commentaire. L'équipe éditoriale se réserve le droit de supprimer les commentaires anonymes ou hors-sujet. Les commentaires n'ont pas pour objectif de régler des disputes ou problèmes personnels. Les insultes et le langage agressif ne sont pas tolérés.